La pierre constitue indéniablement un placement privilégié auprès des Français. Les personnes souhaitant acheter une résidence principale sont aussi nombreuses que ceux qui veulent réaliser un investissement locatif. Il faut savoir que les banques et les établissements financiers proposent diverses formules de prêts permettant de réaliser un projet immobilier Biarritz sans ou avec un minimum d’apport personnel. À cela s’ajoutent des taux historiquement bas. Néanmoins, avant de vous lancer dans votre demande de prêt, vous devrez savoir que rien n’est sûr et que vous n’êtes pas à l’abri d’un non-paiement de vos mensualités. Perte d’emploi, maladie, décès, etc.… Autant de circonstances imprévues pourront vous empêcher de remplir vos obligations de remboursement. Dans cet article, découvrez comment anticiper les risques d’impayé et éviter que la situation dégénère.

Inscription dans le FICP

L’établissement prêteur est en droit de vous signifier votre défaillance dans le FICP ou fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers en cas de non-paiement de deux mensualités successives votre crédit. Il est, néanmoins, dans l’obligation de vous prévenir de son intention. Vous disposez alors de 30 jours pour résoudre la situation et éviter l’inscription définitive. Celle-ci est une sanction lourde qui court sur 5 ans, une période dans laquelle vos fichiers sont minutieusement étudiés pour toute demande d’autres prêts. Si vous régularisez vos impayés dans ce délai, vous pourrez demander à être radié du fichier en faisant jouer votre droit de rectification auprès de votre banque. Celle-ci s’occupera de transmettre votre requête à la Banque de France.

Les sanctions

Dès lors que vous arrêtez de payer les mensualités de votre prêt immobilier Biarritz, votre banque ou l’établissement créditeur peut recourir à divers moyens pour obtenir réparation.

Dans bien des cas, le prêteur fait appel à la caution. Entre la date du premier incident et celle à laquelle cette dernière a été renseignée de votre défaillance financière, la banque ne peut demander des intérêts ou des indemnités de retard. En outre, votre créditeur pourrait exiger un remboursement immédiat de la totalité du prêt en cours ainsi que tous les intérêts. Il est par ailleurs en mesure de réclamer des pénalités correspondant à environ 7 % du capital restant dû ainsi que des intérêts échus.

Anticipez la situation et prévenez la banque

Avant que votre situation n’empire, il vous faut connaître les solutions possibles. Il vous faut en effet anticiper et prévenir l’organisme créditeur. Vous pourrez en effet négocier des délais de paiement. Il est donc essentiel de contacter au plus vite l’organisme financier qui vous a accordé le financement pour l’achat de votre bien immobilier Biarritz. Vous pourrez justifier votre cas par des documents indiquant entre autres une dépense imprévue ou l’arrêt de votre travail. Si vous cumulez plusieurs prêts, n’hésitez pas à fournir au prêteur vos relevés de compte. Si votre banque accepte votre demande, vous pourrez décider avec elle un report de paiement des mensualités. Sachez que ce dernier implique toutefois des intérêts que vous vous acquitterez tout au long de la durée du crédit.