Une personne en quête de financement peut souhaiter ne pas passer par une banque ou un organisme de crédit. Ce choix peut être motivé par différentes raisons : démarches lourdes, situation financière instable, interdit bancaire, etc. Le prêt entre particuliers est une alternative adéquate qui s’offre à de tels profils d’emprunteurs. Cette pratique, très développée aux États-Unis, suscite de plus en plus l’intérêt des particuliers dans les pays européens. Cela s’explique par les avantages spécifiques procurés par cette option. Ces quelques lignes renseignent sur la manière d’obtenir un crédit particulier.

A qui s’adresser ?

Se rapprocher d’un de ses proches est une manière commode pour obtenir un crédit particulier. Il peut s’agir d’un membre de la famille ou d’un ami de longue date. Mais malgré la proximité avec un tel prêteur, il est recommandé d’effectuer certaines formalités comme l’établissement d’un contrat de prêt pour éviter tout problème futur. La rédaction d’une reconnaissance de dette est, elle, obligatoire pour les prêts supérieurs à un certain montant.

Il est aussi possible de passer par un site dédié au crédit entre particuliers. Le but d’une telle plateforme est de mettre en relation des personnes à la recherche de financement avec des investisseurs. La sécurisation des transactions est notamment assurée par le site. Enfin, un emprunteur présentant un projet professionnel peut demander un financement grâce au crowfunding ou au prêt solidaire. De tels dispositifs permettent à de potentiels prêteurs d’investir dans des projets qui les intéressent.

Les avantages du prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers présente une démarche administrative moins lourde par rapport aux crédits bancaires traditionnels. En effet, la procédure est moins longue et le nombre de justificatifs requis est réduit. L’emprunteur obtient une réponse rapide à sa demande d’emprunt, ce qui est très pratique pour faire face à un besoin inopiné d’argent.

En outre, le crédit entre particuliers est apprécié pour son coût moins cher. A l’opposé des banques qui prélèvent des rémunérations importantes sur le crédit, les plateformes de prêt entre particuliers ne prennent que de faibles commissions. L’emprunteur qui opte pour ce type d’emprunt réalise donc des économies considérables au niveau des charges financières. Enfin, il est souvent plus simple de négocier un prêt particulier qu’un crédit bancaire.

Autres conseils utiles

Un nombre croissant de sites de prêts entre particuliers douteux se développe sur internet à l’heure actuelle. Ces arnaqueurs font preuve de beaucoup de ruse pour attirer les investisseurs et emprunteurs. Ils utilisent par exemple des profils fictifs pour laisser de faux témoignages en leur faveur sur un blog spécialisé, un forum de discussion ou un réseau social. Aussi, une certaine somme d’argent est souvent demandée en contre partie du déblocage rapide de fonds.

Les emprunteurs vulnérables se laissent séduire et tombent aisément dans le piège. Pour éviter de se retrouver dans une telle situation, il convient de se renseigner sur la fiabilité de la plateforme donnée. Il faut vérifier que le site est bien légal et reconnu par une autorité de contrôle. L’emprunteur vigilant doit en outre éviter de répondre à des offres de crédit qu’il n’a pas demandé.