Quand on veut réduire notre consommation d’énergie dans notre logement et cela concerne directement le chauffage, notre premier réflexe est de nous pencher sur le type d’énergie a utilisé et au changement d’équipement. Mais il faut savoir que le moyen le plus rentable est d’investir dans l’isolation thermique de notre maison. Mais lequel doit être ma priorité ?

Pensez à la toiture avant tout

D’après les standards actuels, une bonne isolation du toit doit être comprise entre 18 à 20 cm d’épaisseur. Si votre maison est dotée d’une sous toiture, le tout va dépendre de l’épaisseur des chevrons. S’ils font moins au moins 18 cm, vous n’avez qu’à intercaler de la laine de verre ou minéral entre eux. S’ils sont moine pais, vous avez 2 solutions s’offrent à vous. Soit vous les renforcez jusqu’à l’épaisseur que vous désirez ; soit vous remplissez l’espace disponible par de la laine isolante et de recouvrir par des panneaux de polyuréthane ou de polystyrène. Mais si vous ne disposez pas de sous toiture, l’isolation thermique peut se faire de l’extérieur en enlevant d’abord les tuiles.

Après la toiture vous devez penser aussi à votre grenier. Souvent on oublie leur existence à force de ne pas les utiliser. Si vous n’avez pas besoin de chauffes vos combles, le mieux est de les isoler par le sol. On peut y pulvériser de la mousse de polyuréthane par-dessus pour avoir une isolation bien homogène. Ou bien combler le vide par-dessus du béton avec des panneaux de bois dans lequel on insuffle de la cellulose ou de la laine de verre ou encore de roche soufflée. Ce sont des isolants faits pour durer dans le temps.

Isoler les murs et fenêtres pour un confort garanti

Si les murs et les fenêtres donnant sur l’extérieur sont glacés en hiver ou chaud en été, c’est un signe pour que votre maison ait besoin d’isolation. Les murs sont responsables de 20 à 25% de la perte de chaleur dans votre maison. Il faut donc penser à isoler les murs pour réduire vos factures d’énergie pour le chauffage. Pour savoir, vos murs contiennent déjà un isolant, il faudra le sonder. Ne vous précipitez pas à le faire ; contacter un professionnel pour le faire. Si ce n’est pas le cas. Il vous faudra alors procéder à une isolation thermique des murs creux. Ce procédé consiste à interposer une couche d’isolant entre les murs extérieurs et intérieurs. On peut faire une isolation à l’aide d’injection de mousse, de flocons ou de granules. Une chose à savoir est que pour faire cette méthode vous devez disposer d’au moins 5cm de vide entre vos 2 murs.

Pour vos fenêtres, si vous remarquez des condensations sur les vitres que ce soit intérieur ou extérieur, il est temps de changer vos châssis ou de passer au double vitrage. C’est le temps d’opter pour des vitrages à haut rendement. Il faut prêter attention au coefficient d’isolation de vos châssis, ils peuvent varier du simple au double. Vous pouvez aussi choisir de mettre des bas de porte pour rendre vos fenêtres insensibles aux courants d’air.

D’une simple réparation et d’isolation thermiques de votre maison vous pouvez faire 20% de bénéfice sur la facture de votre chauffage. Pensez donc à le faire si vous ne voulez pas gonfler vos dépenses.